Les pages

7 février 2017

2017 et priorités

2017, déjà bien entamé, des projets généalogiques ?
Dans la tête, oui sans soucis, et aussi, en désordre, sur le petit carnet à spirale ...
Après deux participations aux Challenge AZ , cet année je voulais mieux m'organiser et suivre un fil conducteur, ou du moins choisir un thème commun à l'ensemble de mes articles.
Le thème je l'ai, es idées aussi, quelques lettres récalcitrantes mais rien qui ne soit insurmontable... Pourtant je ne suis pas certaine d'y participer. 
Plus le temps passe plus je comprends que je dois aller à l'essentiel, fermer mon site perso fut la première action en ce sens.
J'ai beaucoup appréciée  l'article de la Gazette des Ancêtres "2017, année de la généalogie"  mais à présent m'organiser ne suffit plus .

Je vais pouvoir réfléchir à cela, les jours qui viennent puisque à partir du 13 février, je ne serais plus connecté pour une huitaine de jours.

Une chose est sure je ne veux pas arrêter de faire de la généalogie, et de partager ... D'ailleurs avant de partir j'ai continué l’indexation des soldats MPLF nés le 01/03/1895 (lettres Hà J) . Le projet collaboratif 1 jour 1 poilu me permet de participer à mon rythme, une dizaine de fiches indexées c'est peu, mais c'est concret ...

Peut être qu'une des solution sera de me fixer des objectifs plus accessibles, sur le court terme ..

21 décembre 2016

Sur la piste des Chabrol - suite

Deux mois ont passé depuis mon dernier article, il était grand temps que je revienne par ici, cela me manquait !

Mais revenons en Lozère,  avec la découverte du contrat de mariage de Pierre CHABROL et de Suzanne BASSET:

Le 12 janvier 1769  par devant  le notaire et les témoins bas-nommes, sont présents, Pierre CHABROL, travailleur de terre fils de feu autre Pierre,  et de Marie Roux  du lieu de Racoules,   Paroisse de   Vébron,  dans le diocèse de Mende d'une part, Et Jean  BASSET


AD48 3E 9418  Notaire Jean BANCILLON CM 1769 (1)
C'est bien la première fois que je vois une telle formulation, jusqu'à présent je suis habituée à d'une part le futur époux, d'autre part, la future épouse ...

AD48 3E 9418  Notaire Jean BANCILLON CM 1769 (2)
habitant du mas de Broussoux ... même paroisse et diocèse faisant pour Suzanne BASSET sa fille d'autre part
Lesquelles parties ont promis savoir le dit CHABROL du consentement de sa mère de prendre  épouse en vrai et légitime mariage ladite Suzanne BASSET, et le dit BASSET de faire consentir sa dite fille sous peine de tous dépens dommages et intérêts contre la partie refusante

Je ne sais pas si cette situation est courante, pour ma part c'est la première fois que je la croise. Je n'ai pas trouvé le mariage religieux, mariage "au désert" probablement , puisque protestants,   et de ce couple je ne leur connait que deux filles et ne possède que peu d'informations à ce jour.

A la lecture du contrat, j'ai eu la même sensation inconfortable, que lors de la découverte du testament de Pierre CERTIER  , découvert il y a un an quasiment jour pour jour. 
  
A propos des contrats de mariage : je viens d'ajouter à ma liste de lecture  "Les régimes matrimoniaux en Provence à la fin de l’Ancien Régime" de Jean-Philippe Agresti
En ligne ici 

Prochaine étape, reprendre les dépouillements, car non je n'ai pas abandonné la généalogie loin de là ...  je poursuivrai à mon rythme mais cela me passionne toujours.
 

19 octobre 2016

Sur la pistre des CHABROL en Lozère


Décembre 1993 - Mende, AD 48

Décembre 1993, plus précisément entre Noël et le jour de l'An,  une visite aux archives départementales de la Lozère s'impose, pour les PLATON de Vialas et pour Marie Anne CHABROL de Vébron.
Et si on part à l'aveuglette pour les PLATON, on est confiante pour Marie Anne CHABROL, avec la date exacte de baptême, il ne devrait pas y avoir de soucis ... 
On aura beau chercher  à Vébron, à Barre, à Florac ... Marie Anne est introuvable ...Nous rentrons enchantée de notre séjour mais sans avoir débloqué la situation.
Je n'aurai pas l'occasion de retourner aux AD de la Lozère, ma mère s'y rendra 5 ans plus tard, mais sans plus de succès

En 2013 , grâce à Internet et les AD en ligne je vais trouver Louise CHABROL, une sœur à Marie Anne , qui épouse le 17 mai 1813 Augustin MALHAUTER à Vébron. 
Mais sans plus d'information sur leurs parents ... 

A la lettre F, pour Florac, du Challenge AZ 2015, j'évoquai Marie Anne CHABROL et sa naissance introuvable. Malgré la consultation des registres du contrôle des actes mis en ligne par les archives départementales de la Lozère je n'avais pas trouvé d'indices sur ses parents Pierre CHABROL et Suzanne BASSET (BAZET).

Un peu trop occupée en dehors de la généalogie, malgré moi, pour éviter de m'éparpiller je continue sur geneanet à mettre à jour mes documents .... ainsi qu'en local sur Héredis 2017.

Alors que j'étais donc sur geneanet pour la première fois depuis la nouvelle présentation ... je clique sur "correspondance à partir de la fiche de Suzanne BASSET 
 L'arbre de Michel BANCILHON , déjà consulté de nombreuses fois, pour d'autres familles ... en Lozère s'est transformé en sapin de noël en avance avec des pistes à explorer, à commencer par la date du CM de Pierre CHABROL et Suzanne BASSET, 
AD48 - C1872 vue 48/103
CM  immédiatement retrouvée dans le contrôle des actes  ...
Cela me pousse a être beaucoup plus vigilante car je l'avais pas relevé initialement.

Cela laisse encore bien des interrogations, et des vérifications , mais en rangeant des papiers, plusieurs photos en désordre dont celle du haut de la page sont tombées. J'ai trouvé la coïncidence amusante, d'où ce petit article

Je reprendrais les indexations 1J1P un peu plus tard quand à nouveau je pourrai vraiment me concentrer (quoi de plus agaçant que de remplir une fiche et de cliquer sur "annuler" au lieu de "valider" ...)

24 septembre 2016

Geneanet UPLOAD. ... 2e essai

Le 24 juin dernier la lettre U du challengeAZ 2016 était  consacré à l'UPLOAD de Geneanet permettant en une seule fois de transmettre notre gedcom avec l'ensemble de nos médias.
Le principe était bluffant, mais un peu trop de meli melo à mon goût ... J'avais retiré les médias chargés.
Mon fichier généalogique étant un peu plus cohérent. Et même si je n'ai pas fini ma récolte des médias, avec un dictionnaire en contenant presque 1500, c'est largement suffisant pour renouveler l’expérience.
Je prépare donc mon fichier gedcom, je télécharge la dernière version d'UPLOAD, je l'installe et le lance. Près de 6 heures pour que la totalité des médias soient chargés, rapide coup d’œil avant de fermer l'ordinateur ... J'aurai au minimum à supprimer l'affichage des actes comme photo de famille.

Quand le lendemain je retourne voir mon arbre ....
  1. je m'aperçois que la totalité des média chargé sont considérés comme portrait. Mais il me suffit en quelques clics de changer la nature des documents
  2. Pour un acte de mariage , les personnes identifiées sont les époux et leurs enfants. Pas trouvé de solution rapide pour délier les actes ... Je supprime la totalité de mes actes de mariage. Je les rechargerai comme on le faisait avant.
  3. Pour les contrats de mariage, le problème est identique, je rectifie acte après acte , un peu long mais je n'ai pas encore un trop grand nombre d'actes notariés
  4.  Et toujours les doublons sur un bon nombre d'actes. Mais cela n'est pas une surprise,

les actes chargés par UPLOAD sont dans "mes documents" ,(A)  alors que les anciens actes déjà présents sur l'arbre se retrouvent dans "mes contributions" de l'onglet projet  (B)  

Pas trouvé ici non plus  d'autre solution que de les supprimer un à un manuellement 


mon bilan :

Après une première impression mitigée et presque prête comme la première fois de tout supprimer ...
Après une nuit de sommeil, même si il me reste beaucoup de manipulation acte par acte, notamment pour que ne figure plus d'acte à la place des portraits,
J'ai décidé de conserver mon arbre tel quel  et je corrigerai peu à peu. 

Et ce matin j'ai téléchargé les signatures de mes ancêtres , un vrai bonheur ..
Il m'a suffit d'aller à "ajouter un média" dans "mes documents" et j'ai pu charger les 160 signatures que j'ai placées dans un album perso. Rapide et efficace, je ferai de même pour les actes de mariage. 
Il me faudra les relier à chaque ancêtre, cela me demandera du temps, mais moins que de nettoyer les actes de mariage chargés via l'UPLOAD


22 septembre 2016

Heredis 2017. Premières impressions

Cela fait 15 jours maintenant que j'ai adopté Hérédis 2017 après en avoir téléchargé la démo.

Dans un premier temps  j'ai apprécié la possibilité de traiter en masse des données

dans la recherche intelligente 

je choisis mes critères 1
je clique sur rechercher 2
j'obtiens la liste des résultats que j'ouvre à l'onglet événement 3
et j'attribue une source provisoire (de travail) 4



 Ici donc les mariages religieux de Déervillers  avec date précise sans sources se voient attribuer temporairement celle ci :

De même j'ai pu nettoyer la liste des actes à rechercher que je réserve uniquement à la lignée SOSA 

Toujours grâce à la recherche intelligente je peux facilement repérer les médias qui manquent.
 
Puis, j'ai découvert le tableau de bord

Lors de l'installation j'avais vaguement jeté un œil sans m'y attarder, 



le quatrième onglet a retenu particulièrement mon attention
Le suivi des recherches me permet en un seul coup d'oeil , de façon synthétique de connaitre les ancêtres directs dont il manque une source, un acte, un média .... 
Si je consulte la génération 5 :
Quand les cases sont blanches , il manque un ou plusieurs éléments

Je m'aperçois que j'ai oublié d'indiquer les sources des mariages, 
que je dois récupérer les actes de naissance d'Isaline VACHER et de décès de Catherine MIELLET et d'Adolie PLATON. 
Et grande stupéfaction ... Je ne connais pas le décès de HéloIse Catherine PLATON ! 

Et le bonus, ce tableau peut s'exporter sur Excel , en pdf .... 

A coup sur j'y reviendrais, pour le moment je reste concentrée sur
  1. les médias tant les actes d'état civil, que notariés ou autre, et bien sur quelques photos de famille.
  2. le dictionnaire des  sources  en regroupant ...
ainsi pour Marcillat-en-Combraille 

 mes sources dans Hérédis 2015 pour l'EC 17 lignes*

 et pour  2017 il reste  7 lignes dont une disparaitra ("à vérifier")

Ce sera certes long mais avec cette nouvelle version d'Hérédis je sais que j'irai au bout grâce aux outils proposés. 

Bien d'autres nouveautés comme l'outil photo que j'ai découvert avec la version 2015 ... Sympa mais sans plus pour moi car je ne peux rajouter les références des actes (pas d'outil texte) 


6 septembre 2016

Faire et défaire c'est toujours travailler

" Faire et défaire c'est toujours travailler "

Petite phrase, souvent entendue, mais comprise seulement au collège découvrant  Homère et surtout Pénélope et sa toile ... Non  je ne suis pas mise au crochet, au tricot ou à la tapisserie ni  au  pont de croix ...

Pénélope, Héros et Héroïnes homérique
 http://expositions.bnf.fr/homere/it/47/02.htm

Cela fait une éternité  que j'ai entrepris de nettoyer mon fichier généalogique  Mais  trop indécise et pas assez concentrée,  je n'arrête pas de choisir une certaine mise en forme (pour les sources) puis recommencer  car cela ne me satisfait pas. De nouveau reprendre etc. Et donc cela n'avance pas, ou très lentement et chaotiquement ...
Cet  été des micros coupures successives (orage) alors que je travaillais entre autre sur Heredis ... Avec pour conséquence de malmener mon fichier, devenu quasi inexploitable., et l'explosion de mes dossiers généalogiques


Après un moment de découragement, je décide de tout reprendre à zéro.   M'y suis attelée quasiment jour et  nuit pendant une semaine quand finalement je me suis mis en mode pause..
Arrêter le désastre,   Là était l'urgence ...

Se poser les bonnes questions ...
  1. Quel intérêt de tout saisir pour plus de 7000 personnes ? Que tout soit  cohérent , harmonieux, et sans oubli  ( de source, de média ...? )
  2. Il me reste bien des dépouillements à faire , à compléter ... pour quelques paroisses du Doubs , le vaste projet sur Marcillat-en-Combraille  , sans oublier le défi #1J1P 

Et le choix à ce moment là est facile pour moi, dépouiller, indexer, partager ...

Ce qui ne signifie pas que j'ai abandonné mon fichier 
Je travaille plus méthodiquement, sur les sources et les médias , et quand je décide n modèle de source, je ne change plus en cours de route. 
Cela me demandera du temps, beaucoup de temps, mais avec un peu plus de rigueur (pour  compenser le papillonnement et manque de concentration) , de l'assiduité, en évitant la saturation, je sais  que j'y arriverais.

Et ce soir après avoir dévoré les deux articles présentant Hérédis 2017
Je me dis qu'une bonne fée est passée par là ....

Demain je télécharge la version d'essai mais il y a de fortes chances pour que l'essai se transforme en achat ...



8 juillet 2016

Beaucaire, 214-101=113

Nombreux soldats sont déjà indexés (101)  pour Beaucaire dans le Gard, mais pas la totalité, je complète donc pour que le jour de l'étape 12, la commune passe du rouge (en cours sur la carte), au vert (terminée)

 Ce matin, j'ai terminé l'indexation pour Beaucaire selon le  livre d'or de Beaucaire  

214 fiches indexées dont 101 l'étaient avant le Tour de France

dont 158 natif du Gard (et la plupart de Beaucaire)
15, des Bouches-du-Rhône
6 de l'Hérault
6 du Vauckuse,
5 de l'Ardèche
4 de la Lozere
4 de la Haute-Loire
2 de la Haute-Saône
2 de Paris
et 1 pour les départements  ou pays suivant :
Aisne,
Allier,
Aude,
Aveyron,
Isère,
Loiret,
Oise,
Rhône,
Saône-et-Loire,
Vosges
Algérie
Italie



Année N  1870 1871 1872 1873 1874 1875 1876 1877 1878 1879
1 1 1 5 3 5 3 5 5 5
Année N 1880 1881 1882 1883 1884 1885 1886 1887 1888 1889
4 7 12 13 10 6 7 11 11 9
Année N 1890 1891 1892 1893 1894 1895 1896 1897 1898 1900
11 9 6 11 13 19 10 8 3 1

6 juillet 2016

nés à St-Parthem (Aveyron)

En mode "élève appliquée" voici 15 nouveaux poilus indexés, ils sont de l'Aveyron, de Saint-Partherm et sauf erreur de ma part le Tour de France y passera demain ?

Henri Eugène AURIERES
Jean Antoine BOUDET
Germain BOUDET
Henri Jean Louis CABRESPINE
Henri Celestin CAMBON
Alexandre CAMBON
Léon Germain CAMMAS
Léon Antonin CAMMAS  
Jean Baptiste Léon Laurent  FLEYS
Laurent Frédéric LAQUERBE
Jean Alphonse LAVERGNE
Marcelin LIMOUZY
Henri Jean Antoine MURAT 
Joseph Léon Philippe MURAT
Jules Philippe RECLUS


Tous inscrits dans le livre d'or consultable en ligne dans la salle des inventaires virtuelle des Archives Nationales
 Mais aussi sur le site des Archives Départementales de l'Aveyron en ligne 
Avec parfois les photos des poilus ...

La présentation du livre d'or de l'Aveyron c'est ici



Après une nuit de sommeil ...

Parmi les 15 indexés hier, on en enlève 3, en ajoute 7
Et la totalité du livre d'or de St-Parthem  des archives nationales est indexé (11 l'été déjà)


5 juillet 2016

nés le 7 juillet dans la Haute-Vienne

Ils sont tous nés le 7 juillet en Haute-Vienne

Martial VARDEME , né à Eymoutiers en 1884,
mort des suites de blessures à Fort-de-Vaux (Meuse) le 08 mars 1916 

Joseph RIBBIERE, né à Limoges en 1895
mort des suites de blessures à Ecurie (¨Pas-de-Calais) le 11 octobre 1915

Jean Baptiste ROUMILHAC né à Chateauponsac en 1893
tué à l'ennemi à La Besace dans les Ardennes le 28 août 1914

Alexandre Emile THOMAS né à Saint-Barbant en 1886
tué à l'ennemi  par obus à Massiges dans la Marne le 16 novembre 1915

Louis TIPHONNET né aux Salles-Lavauguyon en 1893
tué à l'ennemi à Perthes-les-Hurlus dans la Marne le 10 août 1915

Antoine MONNERIE né à Saint-Laurent-sur-Gorre en 1895
tué à l'ennemi au combat de la côte 504 à Esnes dans la Meuse le 30 juillet 1915

Simon MONTELUS né à Châlus en 1886
tué à l'ennemi  à Neuville-Saint-Vaast dans le Pas-de-Calais le 30 janvier 1916


Etienne PEYRONNET né à Saint-Méard en 1886
tué à l'ennemi à Pressoir dans la Somme le 14 novembre 1916

Joseph Edouard JANOT né à Limoges en 1879
tué à l'ennemi à Sitil-Bahr en Turquie le 9 mai 1915

Léonard PAILLET né à Berneuil en 1893 
mort des suites de maladie contractées en service  à Gradobar en Macédoine grecque le 15 octobre 1918

Gradobar ????? 

4 juillet 2016

Nes le 7 juillet

 Hier je prends une décision ,  participer au projet  1 jour 1  poilu sur la route du tour de France  
Assez logiquement je cherche une commune du Gard ou du Doubs,  
 J'y suis depuis le début de l'après-midi plutôt je reviens régulièrement et rien n'y fait systématiquement quelqu'un a déjà indexe les soldats morts pour la France 
Après tout qu'importe le département, l' essentiel est de participer,  je prends une commune sur le trajet et bien sûr ... J'arrive trop tard
 Je ne vais pas passer plus de temps à chercher la commune que je peux relever, alors j'ai pris une décision à savoir  indexer les fiches des soldats né le 7 juillet 
Alors. pas forcément sur la route du tour ,  mais tant pis 
 Et je commence demain , enfin si mon ordinateur veut bien saisir correctement les fiches car  pour les lieux je suis obligé de les rentrer manuellement ce qui ne me semble pas normal
 Mais comme je suis un petit peu têtue après une bonne nuit de sommeil je  m'y remet